RÉACTION DU CRITUC AU PLAN POUR UNE ÉCONOMIE VERTE : FAIRE DU TRANSPORT EN COMMUN LE FER DE LANCE DE L’ÉLECTRIFICATION

Le Consortium de recherche et d’innovation en transport urbain au Canada (CRITUC) est heureux de constater la volonté du gouvernement du Québec d’investir davantage dans les technologies propres et les filières énergétiques, plus particulièrement dans le secteur des transports. L’annonce d’aujourd’hui solidifie la promesse du premier ministre, M. François Legault, d’électrifier l’économie du Québec.

Bien qu’il demeure un secteur essentiel, le secteur des transports en commun et des technologies en transport a notamment été affecté par la réduction des usagers. La relance économique et le prochain budget provincial nous offrent toutefois une opportunité pour développer l’innovation en transport et favoriser l’électrification des réseaux publics.

« Le chemin de la relance sera long, mais alors que nous traçons la voie à suivre, nous devons nous positionner rapidement pour profiter de cette occasion pour transformer des secteurs clés tel le transport. Le gouvernement du Québec doit investir stratégiquement dans les transports publics et l’innovation dans ce domaine » a déclaré Josipa Petrunic, présidente-directrice générale du CRITUC.

Les investissements, à hauteur de 500 millions, pour électrifier progressivement les autobus urbains, scolaires et interurbains permettront de faire entrer le transport de personnes dans le 21e siècle. Il faudra toutefois s’assurer que ces premiers investissements ouvrent la porte aux initiatives de planification liées à l’électrification des flottes publiques ainsi qu’à la mise à profit de la collecte de données en transport par l’entremise d’une fiducie de données autonome permettant aux systèmes de transport d’optimiser l’intégration de technologies électriques.

Le gouvernement du Québec a l’occasion de se positionner comme un chef de file en matière d’électrification des transports à l’échelle du pays. Le budget 2021-2022 devra démontrer cette volonté d’appuyer l’innovation en matière de transport en commun et de transport électrique. Nos membres, qui comprennent des sociétés de transport, des fabricants de pointe, des universités et des organisations à but non lucratif, sont très enthousiastes à l’idée de se mettre au travail au profit des Québécois et Québécoises.

Le CUTRIC, responsable du développement et de la commercialisation de technologies nécessaires à une économie verte à faible émission de carbone, soutient que les investissements dans les transports en commun créent des emplois et de la prospérité économique tout en protégeant notre environnement et en rendant nos villes plus accessibles.

À propos du CRITUC 

Le Consortium de Recherche et d’Innovation en Transport urbain au Canada (CRITUC) est une organisation à but non lucratif socialement responsable qui dirige, conçoit et lance des projets de technologie et de commercialisation qui font progresser les solutions de mobilité et de transport à zéro carbone de nouvelle génération à travers le Canada. Il développe également des outils de simulation à faible coût qui aident les agences de transport en commun à travers le Canada et les États-Unis à prévoir comment leurs autobus électriques, autobus à pile à hydrogène et véhicules intelligents autonomes (pour les solutions du premier kilomètre/dernier kilomètre) fonctionneront en temps réel sur les routes et en service.

Contact médias: 

Grace Reilly

514-244-3244

[email protected]