Projet national d’achat conjoint de véhicules intelligents

Le Projet national d’achat conjoint de véhicules intelligents vise à normaliser et à déployer des technologies de navettes électriques autonomes à basse vitesse afin que les systèmes de différents fabricants puissent être autonomes, tout en coopérant en même temps. Le projet prévoit le déploiement de navettes électriques autonomes à basse vitesse dans de nombreuses villes au Canada en vue de développer des applications partagées de mobilité pour les agences de transport en commun et les autorités aéroportuaires.

Le projet a relevé le défi des dépenses en immobilisations élevées en développant un modèle novateur de coentreprise impliquant un financement public et privé.

En même temps, le CRITUC, en collaboration avec ses membres et ses partenaires des secteurs public et privé, s’efforce de développer et de déployer une technologie standard qui permette de:

  • Coordonner les communications à faible portée;
  • Communiquer d’un véhicule à un autre et entre les véhicules et leur base;
  • Accroître la cybersécurité;
  • Créer des systèmes de recharge automatisés communs;
  • Gérer les parcs de véhicules.

Le CRITUC conçoit également de nouveaux partenariats public-privé pour soutenir les percées dans les domaines suivants:

  • Le financement, l’approvisionnement, l’entretien et l’exploitation de véhicules intelligents sans conducteur;
  • L’infrastructure routière;
  • La gestion à long terme de parcs de véhicules de plusieurs fabricants différents.

Propriété intellectuelle et résultats de recherche

Le CRITUC a recruté six universités et collèges pour son Comité consultatif national sur les véhicules intelligents. Leurs travaux de recherche sur des systèmes de transport de rechange englobent la cybersécurité, les performances, la conception et l’acceptabilité par les consommateurs. Nous nous attendons à des résultats qui permettent de:

  • Visualiser comment les navettes électriques autonomes à basse vitesse fonctionnent dans des contextes de transports en commun pour fournir des services de mobilité partagés;
  • Fournir une cybersécurité efficace à l’échelle des véhicules et de l’infrastructure;
  • Concevoir des normes pour des systèmes harmonisés de recharge et des systèmes uniques d’exploitation de parcs de véhicules de divers fabricants;
  • Évaluer la résistance de ces véhicules au piratage informatique afin de s’assurer qu’ils soient sûrs pour les Canadiens.

Entre-temps, le rapport final du projet CRITUC-PCAST(en anglais seulement) souligne la nécessité d’un déploiement à plus grande échelle des navettes électriques autonomes à basse vitesse en 2021. Financée par le Programme de promotion de la connectivité et l’automatisation du système de transports (PCAST) de Transports Canada, notre étude confirme que l’utilisation de navettes électriques autonomes à basse vitesse comme solution de transport en commun pour le premier et le dernier kilomètre offre des avantages allant de la hausse du taux d’adoption du transport en commun à la baisse du nombre de places de stationnement nécessaires, ce qui réduit le nombre de véhicules sur la route et les émissions.

Le rapport s’est servi de l’outil de modélisation prédictive Rout∑.iMC du CRITUC pour simuler le rendement des navettes électriques autonomes à basse vitesse sur des trajets proposés par les employés du service de transport en commun de neuf villes canadiennes: Calgary, Trois-Rivières, Surrey, Brampton, Edmonton, Vancouver, région de York, Montréal et Québec.

Le rapport analyse la consommation d’énergie, l’incidence sur le taux d’utilisation, les questions de cybersécurité ainsi que les normes et les certifications pour les navettes électriques autonomes à basse vitesse. Il étudie aussi les résultats présentés par les chefs de file de l’industrie après 36 mois de consultations techniques à l’échelle du pays.

Partenaires Industriels

Partenaires de transit

Brampton Transit Durham Region Transit Réseau de transport de la Capitale (RTC) Le Service de Transport en Commun de Trois-Rivières York Region Transit

Partenaires postsecondaires

Carleton University Queen’s University University of Calgary University of Toronto University of Windsor Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)