Ressources et rapports

Un rapport du CRITUC révèle que le gaz naturel renouvelable est une solution pour décarboniser les parcs de véhicules de transport en commun au Canada

LA CUTRIC PUBLIE UN RAPPORT SUR LE GAZ NATUREL RENOUVELABLE

Le transport en commun est l’un des modes de déplacement les plus répandus dans les grandes villes. Les véhicules qui y sont associés sont principalement alimentés par des carburants fossiles, le plus souvent, du diesel. Ce carburant est parmi les plus polluants et il fait partie d’une chaîne d’approvisionnement à forte intensité carbonique.

Pour contrer la pollution des véhicules alimentés par des carburants fossiles, beaucoup d’attention a été accordée aux véhicules électriques (VE), puisqu’ils n’émettent pas de gaz nocifs. À cet égard, le CRITUC se prononce régulièrement en faveur d’un transport en commun plus écologique assuré par des autobus électriques à batterie et des autobus électriques à pile à combustible. Il existe toutefois une option qui a fait l’objet de moins de recherches, mais qui peut se révéler plus performante que ces deux types de véhicules. Les autobus au gaz naturel comprimé (RNC) alimentés au gaz naturel renouvelable (GNR) peuvent se révéler plus propres et plus économiques à exploiter que les autobus électriques à batterie et les autobus électriques à pile à combustible.

Le gaz naturel fossile a répandu l’usage des autobus au GNC dans le secteur du transport en commun. Si de tels autobus sont alimentés au GNR, le transport en commun peut être à la fois plus propre et plus économique. Le GNR a le potentiel d’être à zéro émission et même d’offrir un bilan carbone négatif, car ses méthodes de production peuvent compenser à la fois les émissions d’échappement et celles d’autres activités humaines, comme le démontre ce rapport.

Les connaissances sur le GNR et le GNC acquises dans le secteur du transport en commun devraient également être transférables à d’autres applications. Le secteur des véhicules lourds en général et les marchés plus spécifiques, comme celui des camions à ordures, pourraient renforcer l’industrie, contribuant à améliorer encore l’analyse de rentabilité du GNR en tant que solution carboneutre.

Téléchargez notre rapport gratuit pour en apprendre plus sur la décarbonisation des parcs de véhicules de transport en commun en utilisant le GNR!