Governance


CONSEIL D’ADMINISTRATION

Sue Connor - Burlington Transit

 

Présidente du CRITUC


Après avoir fréquenté la York University, Sue Connor a commencé sa carrière en 1976 à Poste Canada, grimpant rapidement les échelons de nombreux postes de gestion dans ces douze premières années au sein de l’organisme. En 1988, elle a fait le saut dans l’industrie du transport en commun occupant plusieurs postes au sein du département des opérations à la Mississauga Transit. Pour finalement diriger le département des opérations. Sue a été la directrice générale pour le Brampton Transit de 2003 à 2017. Brampton est la 9e plus grande ville au Canada. Pour la Brampton Transit elle était responsable d’une équipe de plus de 1000 employés et gérait un budget de plusieurs millions de dollars dans l’une des municipalités avec la croissance la plus rapide au Canada. Actuellement, Sue est la directrice du Burlington Transit. Elle est également la présidente de l’Association canadienne du transport urbain (ACTU).

Emmanuelle Toussaint - Nova Bus

Membre du comité de nomination du CRITUC

Emmanuelle Toussaint a débuté en 2013 en tant que conseillère juridique corporative et était partie prenante des équipes de gestion de Prévost et de Nova Bus. Elle a travaillé pour Volvo Bus Corporation en Suède en 2015 avant d'être nommée vice-présidente aux affaires juridiques de Prévost et Nova Bus. Emmanuelle a pris la responsabilité supplémentaire des affaires publiques, y compris la communication et les affaires réglementaires, en mars 2016. Elle est membre du conseil d'administration de Volvo Group Canada Inc. et de Prévost Car (É.-U.) Inc. Emmanuelle a 20 ans d'expérience dans les affaires juridiques et possède une vaste expérience dans la gestion et l'administration. Avant de se joindre à Volvo, elle a été l'une des directrices au sein du département juridique de la Ville de Québec et a travaillé auparavant dans différentes entreprises dans les domaines médical, aérospatial, logiciel et universitaire, où elle mené une variété de rôles juridiques, réglementaires et commerciaux. Elle est membre du Barreau du Québec et détient un baccalauréat en droit et une certification en administration de l'Université Laval.

Anna Murray.png

ANNA MURRAY - HYDROGENICS

Mme Anna Murray est diplômée de l'Université Queen avec un B.A.Sc en génie électrique et est une ingénieure agréée. Elle est directrice de programme senior chez Hydrogenics avec plus de 18 ans d'expérience dans la gestion de projets d'ingénierie complexes et la gestion d'équipes multidisciplinaires. Mme Murray possède des expériences variées en conception, en ingénierie d'application et sur le terrain, en gestion de la clientèle et de la qualité, en introduction de nouveaux produits et en supervision ministérielle. Elle a travaillé avec de nombreux clients dans le monde entier pour des équipements fixes et mobiles dans les secteurs de la construction, des autobus, du rail, de la manutention, de la marine, des mines et de l’armée. Elle a rejoint Hydrogenics en 2012 et est responsable de la gestion de plusieurs programmes couvrant l'ensemble de l'organisation internationale. Mme Murray, qui a son siège social à Mississauga, a géré le développement de produits dans tous les secteurs d’activité fournis par Hydrogenics. Elle a travaillé sur les piles à combustible pour le marché de la téléphonie mobile et, plus récemment, sur la livraison d'un moteur à pile à combustible personnalisé pour les trains de banlieue en Allemagne. Elle a fourni un système complet de ravitaillement à l’hydrogène pour une mine éloignée du nord du Québec. Mme Murray a supervisé la conception, le développement et la livraison d'un poste de ravitaillement en Californie. Elle a également travaillé sur des applications Power-to-Gas à grande échelle et a supervisé la conception et l'installation d'une usine unique en Amérique du Nord, l'une des plus importantes au monde.

Mme Murray a consacré sa carrière à la conception et au développement d'ingénierie dans un environnement de fabrication. Elle est bilingue en anglais et en français. Elle possède une vaste expérience internationale dans la promotion, la définition, la conception, la révision, la mise en œuvre, l'intégration et le dépannage de projets ou de produits sur les sites de ses clients.

Mac_secanell_gallart.jpg

MARC SECANELL GALLART - UNIVERSITY OF ALBERTA

Marc Secanell est professeur agrégé au Département de génie mécanique de l'Université de l'Alberta, au Canada, et directeur du laboratoire de conception de systèmes énergétiques. Il a reçu son doctorat et sa maîtrise en génie mécanique de l'Université de Victoria, au Canada, en 2008 et 2004, respectivement. Il est titulaire d'un B.Ing. (2002) de l'Universitat Politecnica de Catalunya (BarcelonaTech). En 2008, il a été assistant de recherche au Conseil national de recherches du Canada, Institut d'innovation en piles à combustible, à Vancouver, et en 2015-2016, il a été chercheur invité à la Division de la conversion énergétique du Lawrence Berkeley National Laboratory aux États-Unis. Ses intérêts de recherche portent sur: a) l'analyse et la conception informatique de systèmes énergétiques, tels que les piles à électrolyte polymère, les électrolyseurs polymères, les volants et les tours de refroidissement, b) la fabrication et la caractérisation de piles à combustible à électrolyte polymère, c) l’analyse des éléments finis, et d) l’optimisation de la conception multidisciplinaire. Ses projets de recherche actuels incluent le développement de l'OpenFCST (Open Source Simulation Toolbox) un cadre à source ouverte pour l'analyse des piles à combustible, le développement de modèles mathématiques et de stratégies d'optimisation pour les tours de refroidissement et les volants composites à grande vitesse,  la fabrication et la caractérisation de piles à combustible à électrolyte polymère à faible charge et de volants composites à grande vitesse. Dans le cadre d’OpenFCST, son groupe développe des modèles mathématiques pour étudier: a) les réactions électrochimiques à plusieurs étapes, b) le transport de gaz à plusieurs composants dans les milieux poreux, c) les modèles de transport multiphases dans les milieux poreux; et d) la reconstruction stochastique et la simulation de matériaux poreux. Il est l'auteur de 39 articles de revues, 29 comptes rendus de conférences et de deux chapitres de livres recevant plus de 1 000 citations (index h: 19 dans Google Scholar). Il a été invité à prendre la parole lors de conférences prestigieuses telles que la réunion de la société électrochimique et la conférence Gordon Research sur les piles à combustible. Il a reçu plusieurs prix, dont le prix d’accomplissement précoce de l’Association des ingénieurs et géoscientifiques de l’Alberta (APEGA) (2013) et un prix sur les piles à hydrogène et à combustible.

image001.jpg

ALEXANDRE BEAUDET - INNOVÉe

Alexandre Beaudet est Gestionnaire de programmes d’innovation chez InnovÉÉ (www.innov-ee.ca), un regroupement sectoriel dont la mission est de promouvoir la recherche collaborative dans le domaine des transports et réseaux électriques et intelligents. Dr. Beaudet était auparavant Analyste de recherche à Science-Metrix (Montréal), Gestionnaire de l’innovation à Imperial College (Londres), Gestionnaire de développement d’affaires chez Hydrogenics (Toronto), et Chercheur associé au Mitsubishi Research Institute (Tokyo). Il a étudié l’économie aux universités de Montréal et Hitotsubashi (Tokyo), et a complété un doctorat en Politique énergétique à Imperial College (Londres) en 2011. En tout, Dr. Beaudet a plus de 20 ans d’expérience en transports et énergie, comme chercheur, consultant et gestionnaire, avec une spécialisation en véhicules électriques depuis 2000.

 

Walter Kinio - Thales Group

Vice-Président du CRITUC

 

Walter Kinio est responsable de toutes les activités de Recherche et Technologies pour Thales Transportation Systems à Toronto, Canada, et travaille en étroite collaboration avec Thales Product Strategy et Business Lines pour créer de nouvelles solutions innovantes, en soutien à la stratégie de produits urbains de Thales. Walter travaille dans le domaine des systèmes de contrôle des trains basés sur la communication (CBTC) depuis 1983. Il a progressé à travers une série de rôles d'ingénieur, commençant en tant qu'analyste logiciel, travaillant sur le produit SelTrac de 1ère génération. Il a passé huit ans chez Thales en Allemagne pour des projets urbains et principaux. À son retour au Canada, il a occupé des postes de cadre supérieur dans le développement, y compris le rôle de Principle Design Authority avant de passer à la gestion de l'ingénierie.

Sarah Buckle - Translink

Membre du comité de nomination du CRITUC

En tant que directrice des risques et de la durabilité d'entreprise, Sarah est responsable de s'assurer que les efforts de durabilité et de gestion des risques de l'entreprise améliorent la performance des entreprises et influencent la planification stratégique à la South Coast British Columbia Transportation Authority (TransLink). Sarah assure la liaison avec le comité des finances, le vérificateur général et l'équipe de direction de TransLink sur la conformité aux risques et à la durabilité. En tant que directrice, Sarah préside le comité consultatif sur le développement durable qui assure le leadership et l'orientation stratégique des initiatives clés en matière de durabilité de TransLink et siège au comité directeur chargé d'élaborer la stratégie de flotte à faible teneur en carbone de TransLink. Dans le cadre de cette initiative de flotte à faible teneur en carbone, TransLink est fière de participer à l'essai pancanadien de démonstration et d'intégration d'autobus électriques. Le leadership de Sarah en matière de développement durable a contribué à ce que TransLink soit la première organisation de transport en commun au Canada à obtenir le statut Platine de durabilité de l'American Public Transportation Association.

Knights_Shanna.jpg

SHANNA KNIGHTS - BALLARD

Mme Shanna Knights, ing., M.A.Sc, est directrice de la recherche chez Ballard Power Systems, un chef de file mondial dans le développement, la fabrication, la vente et l’entretien des piles à combustible à hydrogène PEM. Depuis son arrivée à Ballard en 1995, ses domaines de recherche sur les piles à combustible sont la durabilité, la fiabilité, la performance et le comportement opérationnel. Elle est responsable des activités de recherche internes et de la collaboration avec les universités, les instituts de recherche et l’industrie, en mettant l’accent sur l’amélioration du coût, de la durabilité et de la fonctionnalité des piles à combustible. Elle guide la recherche universitaire, gouvernementale et industrielle sur les piles à combustible au Canada et à l’étranger en faisant partie de conseils consultatifs et de comités directeurs. Mme Knights est une conférencière invitée à de multiples conférences internationales. Elle est auteure de nombreuses publications scientifiques et de trois chapitres de livres. Elle détient 13 brevets et plusieurs autres en attente. En 2017, elle a reçu le prix le plus prestigieux de l'Association of Engineering de la Colombie-Britannique, le prix commémoratif R.A. McLachlan, pour ses contributions techniques et son leadership professionnel, combinés au service professionnel et communautaire. Les solutions d'énergie propre de Ballard apportent des propositions de valeur attrayantes aux utilisateurs sur plusieurs marchés: applications de transport, y compris les véhicules lourds et moyens tels que les autobus, les camionnettes et camions commerciaux, les trains et les véhicules légers, y compris la manutention l'équipement, les essais de voitures de consommation et les véhicules aériens sans pilote, ainsi que l'alimentation de secours des infrastructures fixes et critiques. Nous travaillons à accélérer l'adoption de la technologie des piles à combustible, engagés dans la mobilité durable et la qualité de l'air pour tous.

Bem_HD.JPG

BEM CASE - TTC

Bem est chef des programmes de véhicules pour la Toronto Transit Commission (TTC), responsable directement de la gestion de plus de 2 milliards de dollars en programmes d’approvisionnement, de révision et de prolongation de la durée de vie des véhicules.
Les programmes actuels incluent:

- Autobus: approvisionnement actif de 311 véhicules diesel propres, 254 véhicules hybrides et 30 autobus entièrement électriques;
-Soutien opérationnel des véhicules et du matériel : remplacement et croissance du parc de véhicules non payants de la TTC;
-Streetcars: achat actif de 204 véhicules sur rail à plancher surbaissé; et
-Wheel-Trans: acquisition active de 80 véhicules ProMaster entièrement accessibles.

Bem is also responsible for the establishment a (PMO) for the TTC’s Service Delivery Group. In the 15 years prior to this post, Bem held various positions in: subway track and structure; subway rail vehicle engineering; the TTC’s safety and environment department; and most recently in the TTC’s CEO Office where he established the TTC’s portfolio management office.

Bem est également responsable de la création d'un bureau de gestion de projet (PMO-Project Management Office) pour le groupe de prestation de services de la TTC. Avant d’être chef des programmes de véhicules, Bem a occupé divers postes dans les domaines suivants: voie et structure de métro; ingénierie de véhicules ferroviaires de métro; le département sécurité et environnement de la TTC; et plus récemment, au bureau du PDG de TTC, où il a établi le bureau de gestion de portefeuille de TTC et ce, pendant 15 ans.

 

Janice Mady - Queen’s University

Janice Mady est directrice du Industry Partnerships & Innovation Park de l'Université Queen's. Janice et son équipe de développement des affaires établissent des relations avec l'industrie et facilitent l'accès des entreprises aux ressources et aux talents de Queen's pour faire progresser les objectifs de croissance et de commercialisation. Elle dirige également l'équipe Contrats de recherche qui négocie des ententes au nom de l'Université pour faciliter les collaborations de recherche locales, nationales et internationales avec l'industrie, le gouvernement, les organismes sans but lucratif et d'autres institutions. Janice a défendu l'Innovation Park à l'Université Queen's depuis son lancement en 2008. Le parc est un centre physique en pleine croissance pour des interfaces dynamiques entre l'université, l'industrie, les gouvernements, les entreprises en démarrage et les entrepreneurs. Janice dirige l'équipe Innovation Park ainsi que InnovationXL, une suite de programmes d'incubation et d'accélération qui font partie d'une collaboration visant à renforcer l'écosystème d'innovation régional. Précédemment à Queen's, Janice a été directrice des opérations de la BIOCAP Canada Foundation, un organisme sans but lucratif axé sur la recherche de solutions aux changements climatiques. Avant de rejoindre Queen's en 2005, Janice a connu une carrière de 17 ans chez Procter and Gamble dans une variété de rôles avec des responsabilités canadiennes, nord-américaines et mondiales. Janice siège au conseil d'administration de GreenCentre Canada et de Launch Lab, un centre d'innovation régional faisant partie du Réseau ontarien des entrepreneurs. Janice est une ancienne directrice de l'Association des parcs universitaires de recherche du Canada, du Kingston Technology Exchange Centre et du Kingston Technology Council.

Peter Crockett - County of Oxford

Trésorier du CRITUC

Peter Crockett, P.Eng. a acquis une solide et vaste expérience technique dans les domaines suivants : planification et ingénierie du transport et du transport en commun; ingénierie du trafic; examen du développement et ingénierie; et  ingénierie et construction. Peter est responsable de la gestion des personnes, des programmes et des ressources auprès de diverses organisations depuis 1988 et à un niveau supérieur depuis 1997. Il a participé et/ou a dirigé diverses initiatives de gestion organisationnelle, notamment, l’élaboration et la mise en œuvre de plans stratégiques; l’engagement des partenaires; la révision des programmes; les évaluations de rentabilité et d’efficacité; la gestion du changement; le changement organisationnel; la mise en œuvre de la fusion municipale, et le développement du leadership. Peter est actuellement le directeur administratif du County of Oxford. Avant de se joindre au County of Oxford, Peter a occupé des postes à la ville d’Edmonton, au Mohawk College, à la Region of Peel, à la ville de Hamilton, à la Region of Halton et à la ville de Toronto.

Jennifer McNeilL - New Flyer

Membre du comité de nomination du CUTRIC

Jennifer McNeill s'est jointe à New Flyer en 2012 et est responsable de l'équipe de gestion des contrats et des soumissions, ainsi que de la conception et de la livraison du soutien stratégique des ventes, du marketing et des programmes connexes de développement des affaires. Elle fournit également une orientation pour les activités d'intelligence d'affaires stratégiques. Avant de se joindre à New Flyer, Jennifer a occupé des postes de haute direction et de haute direction en ingénierie, qualité, ventes et stratégie d'entreprise et, plus récemment, vice-présidente des ventes, du marketing et du développement des affaires chez Standard Aero. Jennifer est diplômée de l'Université du Manitoba où elle a obtenu son diplôme en génie mécanique et un MBA. Jennifer est un ingénieur professionnel.

20170803 Christophe Guy 006 web vert.jpg

CHRISTOPHE GUY - CONCORDIA UNIVERSITY

À titre de vice-président à la recherche et aux études supérieures à l'Université Concordia, Christophe Guy assure la direction générale et supervise les initiatives de planification stratégique ainsi que l'élaboration de politiques et de stratégies pour la recherche et la création, les études supérieures et les activités internationales. Avant de se joindre à Concordia en tant que vice-président en août 2017, il a été chef de la direction de l'École Polytechnique de Montréal, l'une des plus grandes écoles d'ingénieurs au Canada. Fort défenseur du transfert de technologie, il a participé ou soutenu le démarrage et le développement de plusieurs entreprises québécoises issues de la recherche universitaire. Actif dans les grandes grappes industrielles de Montréal, il est cofondateur du Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec et du Consortium en aérospatial pour la recherche et l’innovation au Canada. Christophe Guy est également membre de l'Académie canadienne du génie, membre de l'Ordre du Canada et officier de l'Ordre national du Québec. Il est titulaire d'un doctorat en génie chimique de Polytechnique Montréal. Il a récemment reçu le prix Armand-Frappier du Prix du Québec pour son dévouement tout au long de sa carrière au développement et à la promotion de la recherche.

stephanie_medieros.jpg

STEPHANIE MEDEIROS - ABB

Stephanie Medeiros dirige les activités d'infrastructure de recharge de véhicules électriques d'ABB au Canada et est basée à Montréal, au Québec. Elle a rejoint ABB en 2007 en tant qu'ingénieur technique du groupe Power Systems, acquérant une expérience précieuse dans le dépannage de systèmes électriques sur site. Depuis, Stephanie a occupé plusieurs postes dans la gestion des ventes et des produits au sein de l'équipe Power Electronics d'ABB. Elle détient un baccalauréat en génie électrique avec spécialisation en électronique de puissance de l'Université McGill et siège actuellement au conseil d'administration de l'IGEE (Institut de génie électrique au Québec).

TimDickson.gif

TIM DICKSON - BOMBARDIER

Tim est Directeur et Chef de projets d'innovation chez Bombardier Transport, responsable du développement de produits existants et nouveaux à l'échelle mondiale. Il est ingénieur et scientifique, il détient un B.A.Sc. en ingénierie (génie physique / électrique) et un doctorat en physique (matière condensée / lasers). Tim a plus de 35 ans d'expérience en R & D et en fabrication, dont 25 ans en tant que directeur de l'ingénierie. Il a créé des départements de R & D, généré des brevets et fourni de nombreux nouveaux produits, processus et améliorations. Il a supervisé le développement et le lancement de nouveaux programmes de produits qui ont généré des millions de nouveaux produits vendus. Plus récemment, Tim a restructuré R & D pour Bombardier Transport et dirige maintenant la mise en œuvre, tout en se passionnant pour la livraison de nouveaux produits et processus.

Michael Ledgett - Dentons Canada

Conseiller juridique honoraire du CRITUC

Michael F. Ledgett pratique le droit en Ontario depuis plus de quarante ans. Michael centre sa pratique sur le droit corporatif et commercial, y compris la gouvernance d'entreprise et les fusions et acquisitions de sociétés privées. Ses clients comprennent des entreprises (nationales et étrangères), des gouvernements et leurs agences et des organisations à but non lucratif. Il a été coprésident du groupe national P3 / Infrastructure et du groupe national des transports. Il est membre du conseil d'administration et du comité exécutif du Conseil canadien pour les partenariats public-privé, du Conseil canadien pour le commerce autochtone et de l'Institut des administrateurs de sociétés. Il est avocat honoraire du Consortium canadien de recherche et d'innovation en transport urbain (CRITUC) et de l’Ontario Public Transit Association (OPTA).

la finance

Les états financiers vérifiés de 2016 de CUTRIC être trouvés ici.

Les états financiers vérifiés de 2017 de CUTRIC être trouvés ici.

STATUTS

 

Les règlements généraux de CUTRIC se rapportant généralement au code de conduite de ses affaires peuvent être trouvés ici.

POLITIQUES

POLICY: GENDER PARITY POLICY

OBJECTIVE

To educate, inform, and provide the parameters for CUTRIC staff, board members, reviewers and project applicants towards the goal of achieving gender parity throughout CUTRIC's operations and governance structure.

PREAMBLE

Over the past ten years, Canada has fallen in its commitment to gender equality. Whereas previously Canada was a leader, the country now lags in the United Nations Gender Inequality Index at 23rd. Canada's Economic Action Plan 2012 announced the creation of an Advisory Council of leaders from the private and public sectors to develop recommendations aimed at promoting the participation of women on corporate boards. Specifically, the Advisory Council was mandated to “provide advice on how industry and business can increase women’s representation on corporate boards; suggest how industry, business and government can track and measure progress, and what tools government should employ to achieve this goal; and make recommendations on how government could recognize leaders in industry and business and applaud companies that have succeeded in recruiting more women to their boards”.

Canadian companies and organizations must bring gender equality to the forefront in their operational priorities.

CUTRIC has a role to play in this mandate. With an objective to support industry-academic collaborations in the development of next generation technologies for Canadian transit, transportation and integrated mobility, gender equality is a crucial tool to utilize in judging the merits of an organization and of a project proposal.

CUTRIC seeks to ensure women, men and transgendered individuals are trained and skilled in technology areas that will shape the 21st century. 

POLICY

CUTRIC leadership will prioritize gender equality in the composition of the Board of Directors.

CUTRIC will develop a proactive plan to carry out gender parity at the board level. This will manifest in a tangible scheme to implement gender equal and merit based selection reflected in the organization’s Bylaw.

CUTRIC’s leadership will promote gender equality throughout the organization’s operations by encouraging member organizations to follow its lead in seeking gender parity internally within project proposals and institutional operations. This includes assessing CUTRIC proposed projects through a gender parity lens to determine whether organizations are socially or inequitably limiting women’s advancement in STEM technology areas.

Research projects and research teams funded by CUTRIC will seek to actively overcome the social and professional barriers that have prevented women from advancing to occupy 50% of leadership roles in technology companies and in academic institutions.

CUTRIC will promote women’s participation in the transportation sector (including automotive, rail, bus, and allied integrated mobility sectors), which has been traditionally underrepresented by women.

CUTRIC will encourage women's involvement in innovation of new technologies related to advanced, zero- and low-emissions, light-weight, digitally connected, data driven and cyber-secure transit, transportation and integrated mobility innovations.

CUTRIC will establish an evaluation structure to revisit its success in bringing gender parity to the CUTRIC Board of Directors as well as its broader operations on an annual basis, or more frequently if need be.

POLICY: ELIGIBLE AND NON-ELIGIBLE EXPENSES

PREAMBLE

The following CUTRIC spending guidelines should help stakeholders shape project budgets appropriately.

DEFINITIONS

Stipend: Financial support given to a recipient of a training award, or provided by a grantee to a trainee, to support them while the are working on their research thesis and/or gaining research experience.

Salary: Remuneration for work performed by research personnel that contributes towards the direct cost of research for which the funds were awarded, in accordance with institutional employment contracts or collective agreements, where applicable.

OVERHEAD

Expenditures incurred in the conduct of research that are not directly attributed to a specific research effort. Overhead is quantified as percentage of direct costs. Indirect costs include:

  • Infrastructure and space maintenance;
  • Support services for research including central research and financial services;
  • Environmental and health and safety resources;
  • Meeting regulatory certification requirements; and
  • Providing key resources such as library and computer information services.

ELIGIBLE COMPENSATION-RELATED EXPENSES

Academic Stakeholders

  • CUTRIC will fund post-doctoral salaries beyond two years where explicit need is expressed for the duration of the project up to a maximum of five years. CUTRIC will support salary costs associated with technicians, research assistants, and other non-graduate or non-post-doctoral staffers hired to a particular project for the duration of the project's length. Academic institutions are responsible for non-discretionary benefits.
  • CUTRIC will fund a project managed hired by the academic lead institution to a maximum of $70,000/year (depending on skill sets) to manage the project and to ensure the project achieves its deliverables successfully. Depending on the size of the project, this role may be part-time in nature. Project managers hired by academic institutions should not be Masters or Ph. D. students, nor should they be post-doctoral fellows who are asked to take on PM duties in addition to regular research duties.
  • Travel subsistence costs (meals and accommodation) include reasonable out-of-pocket expenses for field work, research conferences, collaborative trips, archival work and historical research for the grantee, research personnel and students working with the grantee and visiting researchers.
  • Air travel must be claimed at the lowest rate available, not to exceed full economy fare.
  • Safety-related expenses for field work, such as protective gear, immunizations, etc.
  • Entry visa fee (for grantees and/or research personnel) when required for the purpose of research.
  • Collaborators' travel and subsistence expenses related to research planning and exchange of information with the grantee or for the dissemination of research results (industry partner only).
  • Child care expenses while a nursing mother or single parent is travelling. The eligible costs for a single parent is limited to overnight child care costs incurred while the grantee is travelling. The eligible cost for a nursing mother who is travelling with a child is limited to the customary cost of child care and airfare if applicable. If travelling with a caregiver, travel and accommodation cost can be claimed in lieu of and up to the equivalent of child care costs. The maximum claim is $1,000.
  • Computers, laptops and electronic communications tools are eligible expenses for academic research staff
  • Transportation costs for purchased equipment and supplies
  • Extended warranty for equipment
  • Brokerage and customers charges for the importation of equipment and supplies
  • Maintenance and operating costs of equipment and vehicles used for CUTRIC-supported research

Industry Stakeholders

  • CUTRIC will compensate partial salary costs associated with an industry staff member seconded to a specific project as a Project Manager. For example, if an industry member seconds a staff member at 1.0FTE to a particular project to lead PM duties, it can request that CUTRIC pay up to 50% of that person's salary (not including non-discretionary benefits). Such a request assumes there is sufficient industry investment by all stakeholders to support the full research needs of the project.
  • All industry requests for staff salary support are subject to an independent audit
  • Transportation costs for purchased equipment and supplies
  • Extended warranty for equipment
  • Brokerage and customs chargers for the importation of equipment and suppliers
  • The costs of training staff to use equipment or a specialized facility
  • Maintenance and operating costs of equipment and specialized vehicles used for CUTRIC-support research

All Stakeholders

  • Persons paid from CUTRIC grants are not considered CUTRIC employees, scholars, or fellows
  • Institutional non-discretionary benefits normally include long- and short-term disability insurance; life insurance; pension benefits; medical, vision and dental care benefits; and parental leave. Institutional non-discretionary benefits must be contravene NSERC guidelines
  • Grant funds may not be used to supplement salaries or stipends paid from other sources, such as other NSERC, SSHRC, or tri-council grants and other individual training awards. CUTRIC funds are intended to support new jobs in academia
  • Materials purchased for CUTRIC-funded projects - including metals, polymers, synthetic or organic fibres, composite materials, etc. - required to complete the project
  • Importing and shipment fees associated with materials procurements
  • Costs associated with the dissemination of findings (i.e., through traditional venues as well as videos, compact discs, other social media or online tools, etc.)
  • Page charges for articles published, including costs associated with ensuring open access to the findings (e.g., costs of publishing in an open access journal or making a journal article open access)
  • Costs of preparing a research manuscript for publication
  • Translation costs associated with dissemination of findings

INELIGIBLE COMPENSATION-RELATED EXPENSES

All Stakeholders

  • Any form of additional compensation to principle applicants, and/or full-time faculty members
  • The cost of teaching time will not be covered to allow Principle Investigators/Applicants to engage in research
  • Supplementing or replacing part of the salary of a researcher on sabbatical from their main appointment 
  • Commuting costs of grantees and associated research personnel between their residence and place of employment or between two places of employment
  • Passport and immigration fees
  • Costs associated with thesis examination/defense including external examiner costs
  • Reimbursement for airfare purchased with personal frequent flyer points programs
  • Insurance costs for equipment and research vehicles
  • Costs of the construction, renovation or rental of laboratories or supporting facilities
  • Standard monthly connection or rental costs of telephones
  • Connection or installation of lines (telephone or other links)
  • Voice mail
  • Library acquisitions, computer and other information services provided to all members of an institution
  • Computer and other information services that constitute a normal aspect of business operations
  • Materials procured that are not allied to the CUTRIC-funded project specifically
  • Materials procured for normal business operations and not allied to the CUTRIC-funded project specifically
  • Recruiting costs for research personnel, such as advertising and airfare for candidates, etc.
  • Costs for safe disposal of waste
  • Costs for membership in professional associations or scientific societies if necessary for the research program/project
  • Monthly parking fees for vehicles required for field work and only for month(s) when field work was conducted
  • Costs of alcohol
  • Costs of entertainment, hospitality and gifts, other than those specified above such as regular interactions with colleagues from the institution and personnel meetings
  • Costs related to staff awards and recognition
  • Education-related costs, such as thesis preparation, tuition and course fees, leading up to a degree
  • Costs related to professional training or development, such as computer and language training
  • Costs involved in the preparation of teaching materials
  • Costs of basic services such as heat, light, water, compressed air, distilled water, vacuums and janitorial services supplied to all laboratories in a research facility
  • Insurance costs for buildings or equipment
  • Costs associated with regulatory compliance, including ethical review, biohazard or radiation safety, environmental assessments, or provincial or municipal regulations and by-laws
  • Monthly parking fees for vehicles, including those required for field work
  • Sales taxes to which an exemption or rebate applies
  • Costs of regular clothing
  • Patenting expenses
  • Costs of moving a lab
  • Cost of developing project proposal for CUTRIC or other funding bodies

POLICY: AUDIT PROCESS

All partners submitted to CUTRIC for funding approval may be subjected to a project-based audit.

The audit process involves an independent auditor that is hired to assess the veracity of industry investments as stated in confirmed letters of support (cash and in-kind investments). The audit process can also involve an independent auditor who is hired to assess the actuality of industry investment into a project mid-way and at the end of a project term.

If any audit demonstrates questionable investments, unclear cash or in-kind accounting documentation, or insufficient contributions by industry investors, funding will not be approved by CUTRIC or funding will be stopped mid-way through a project with no liability or requirement on CUTRIC's part to resume funding to the project.

Audits constitute a risk management tool that CUTRIC uses to ensure that the tax dollars its invests into projects generate actually economic activity and are matched by actual industry investments into the local economy.

The number of audits may depend upon the size and complexity of a given project.

Any project requesting more than $750,000 in funding from CUTRIC covering 50% of the cost of the audit and project proponents covering the remaining 50% of the cost of the audit and project proponents covering the remaining 50% of the cost of the audit.

Project proponents whose audit produces a negative result will be offered the opportunity to revise the bid and resubmit for review. The full cost of a second audit prior to funding approval will be borne by project proponents solely and not by CUTRIC.

Projects proponents are strongly encouraged to ensure that any cash, cash-like in kind, and in-kind contributions contained in a project funding submission are clearly defined, traceable in nature, reasonable in estimation (i.e. in terms of market estimations of the value of in-kind contributions) and auditable in physical or digital form.

Project proponents are welcome to suggest their own recommended or selected auditor or to utilize an auditor recommended by CUTRIC.

Pre-project audit - Must confirm all industry contributions (cash, cash-like in-kind, and in-kind contributions) are demarcated in a specific annual budget by industry stakeholders, and that they are traceable throughout the course of the project (in alignment with project timelines and milestones). Must confirm all industry stakeholders possess the capabilities and capacities (or will possess the capabilities and capacities) required for the project prior to the commencement of the project, or within a reasonable amount of time after the commencement of the project.
Mid-way project audit - Must confirm all industry contributions (cash, cash-like in-kind, and in-kind contributions) are demarcated in a specific annual budget by industry stakeholders, and that they are traceable throughout the course of the project (in alignment with project timelines and milestones). Must confirm all industry and academic stakeholders are achieving milestones as stipulated in the original funding proposal.
Project completion audit - Must confirm all industry contributions (cash, cash-like in-kind, and in-kind contributions) were defined in a specific annual budget by industry stakeholders and that those investments were made throughout the course of the project (in alignment with project timelines and milestones). Must confirm all industry and academic stakeholders are achieving milestones as stipulated in the original funding proposal.

POLICY: REVIEW PROCESS

CUTRIC projects are reviewed by three reviewers whose identities are anonymous in the first instance. Those reviewers are asked to review bids on an individual basis and to provide CUTRIC with a score report card based upon their review of all materials contained herein.

If there is unanimous approval of the funding request by reviewers, no further action is required by the reviewers and CUTRIC staff will proceed to the funding stage by presenting the bid to the Board of Directors for final approval to disburse funds according to an agreed upon timeline for disbursement that maps onto the project milestones.

If reviewers disagree in their review, CUTRIC will convene a special Reviewers’ Committee meeting composed of the three reviewers plus leading project proponents (industry and academic). Reviewers will be asked to share their critical feedback and request changes to the bid proposal. Project proponents will be allowed the opportunity to ask follow up questions and to gain insight into how they might best revise proposals for funding to ensure funding approval in the future.
Project proponents will then be asked to submit a revised funding bid to reviewers, who will be convened once again to decide upon funding approval.

If funding is still not approved by reviewers, the process will be repeated until the project is sufficiently developed to assure funding approval.

Project proponents have the opportunity to request a new reviewer at any point in the revised proposal submission process.